Commandant Piché en prison

Prison de Cowansville

Le 28 juillet dernier, le célèbre Commandant Piché est venu partager à la prison de Cowansville un bout de son incroyable aventure, c’est-à-dire le sauvetage de plus de 300 passagers à bord d’un gros avion porteur privé d’essence et de moteurs.

Jean-Pierre Bellemare, prison de Cowansville.

Dossier Prison, Criminalité,

robert piché  commandant avion héros C’est un personnage simple, humble et surtout sans aucune prétention. Les 75 détenus qui l’ont écoutés religieusement ont par la suite questionné le Commandant avec un vif intérêt qui ne s’est pas démenti jusqu’à la fin, ce qui représente un autre exploit en soi. Le Commandant Piché a répondu à tous avec pragmatisme.

La simplicité du commandant Piché

Dès son arrivée à la chapelle, lieu prêté pour l’occasion par l’aumônier Jean, le Commandant Piché s’est présenté avec simplicité et a immédiatement pris place en engageant la conversation avec les détenus du premier rang.

Durant cet échange à cœur ouvert, il nous a confié que la plus grande difficulté dans sa vie ne fut pas de faire planer et atterrir un mastodonte de plusieurs tonnes sans moteur ni essence, mais de retourner à la vie en société après une période d’incarcération passée dans un pénitencier américain.

Commandant Piché: préjugés et réadaptation

Cela m’a personnellement touché de l’entendre décrire à quel point les préjugés et la réadaptation lui ont été pénibles. Ces propos provenant d’un héros national ont une saveur qui me restera en bouche pour très longtemps. La reconnaissance de ses difficultés m’est apparue comme une expression de force incroyable. Il croit que son expérience carcérale l’a préparé pour cet événement qui allait faire de lui un héros. Réussir à gérer une énorme cuisine en milieu carcéral avec une clientèle aussi récalcitrante que sont parfois les détenus, l’avait aguerri suffisamment pour faire face à pratiquement n’importe quel problème.

Les journalistes et le commandant Piché

L’obstacle le plus difficile à surmonter ne fut pas la force des éléments à plus de 38 000 pieds d’altitude mais le changement radical de certains journalistes après avoir découvert le passé de leur héros national. Heurté en son for intérieur, il a eu ces commentaires sans équivoque  à leur endroit: «Les journalistes recherchent toujours la petite crotte qui fera augmenter le tirage de leur journal.»

Je m’en voudrais de passer sous silence la phrase choc qui m’a marquée. Alors que le commandant Piché venait de sauver d’une mort certaine plus de 300 passagers et qu’il s’apprêtait à évacuer le dernier de ceux-ci par le toboggan d’urgence, tel un véritable capitaine de vaisseau, une réflexion lui traverse l’esprit. «Avec l’attention médiatique que le sauvetage va déclencher, il sera pratiquement impossible que mon passé judicaire ne soit pas révélé au grand public… je vais sûrement perdre ma job.»

Honte à ceux qui ont cassé du sucre sur une expérience carcérale qui a fait de lui ce qu’il est devenu.

Bravo au commandant Piché, j’ai plané durant votre témoignage. Je tenterai d’honorer votre leçon à ma mesure, en attendant mon propre décollage.

Je veux remercier le commandant Piché qui par la grandeur de son geste devrait tous nous motiver. L’affranchissement de notre passé passe par un minimum d’indulgence chez ceux qui devront nous recevoir à notre sortie. Aider son prochain n’a aucune valeur si cela ne nécessite aucun effort. Je veux remercier aussi ceux et celles qui ont permis aux détenus de l’établissement de Cowansville de ressentir une certaine considération humaine, cet après-midi-là.

Demain je présenterais une entrevue du Commandant Piché réalisé par notre journaliste Dominic Desmarais.

Autres textes de Prison

Voir les autres textes de Jean-Pierre Bellemare.

Les livres de Colin McGregor

Journaliste dans divers médias à travers le pays; Halifax Daily NewsMontreal Daily NewsFinancial Post et rédacteur en chef du Montreal Downtowner. Aujourd’hui, chroniqueur à Reflet de Société, critique littéraire à l’Anglican Montreal, traducteur et auteur aux Éditions TNT et rédacteur en chef du magazine The Social Eyes.

Parmi ses célèbres articles, il y eut celui dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi anti-prostitution de Nouvelle-Écosse en 1986 et qui amena le gouvernement à faire marche arrière. Ou encore en Nouvelle-Écosse, l’utilisation répétée des mêmes cercueils par les services funéraires; scoop qui le propulsa sur la scène nationale des journalistes canadiens.

love-in-3dLove in 3D.

Enjoy our tale of the quest, the human thirst, to find light from within the darkness.

This is a tale for everyone, young and old, prisoner and free.

Love in 3D. Une traduction de L’Amour en 3 Dimensions.

teammate roman livre book colin mcgregorTeammates

Three teenage friends on a college rugby team in the shrinking community of English Montreal – three friends each facing wildly different fates.

This is the story of Bill Putnam, whose downward trajectory we first begin to trace in the late 1970s, and his friends Rudy and Max.

Teammates, their paths will cross in ways they never dreamt of in the happier days of their youth.

quebec-suicide-prevention-handbook-anglais-intervention-crise-suicidaireQuebec Suicide Prevention Handbook

Le suicide dérange. Le suicide touche trop de gens. Comment définir le suicide? Quel est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche?…

Ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. En français. En anglais.

social-eyes-web Magazine The Social Eyes

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité.

5 Rétroliens / Pings

  1. Prison, travaux communautaires et réhabilitation
  2. Femme au pénitencier: gardienne de prison
  3. Criminalité: l’abc
  4. Vie carcérale: pas banale
  5. Pénitencier: sexualité des prisonniers