Des livres trop précoces au primaire ?

Des lectures sexuellement explicites se seraient retrouvées au primaire. Des parents concernés ont mis sur pied un site Web pour faire appel à la vigilance des parents sur le danger de ces lectures jugées précoces et inappropriées.

  – Dossier Sexualité, Éducation, Débats sociaux.

débats sociaux société sociales réflexionsSelon Parent-Alerte, la confusion commence par les dessins enfantins des couvertures qui attirent des lecteurs trop jeunes pour leur contenu. Ce qui aurait amené des employés d’une librairie à recommander ces livres à des enfants, sans tenir compte du classement 13 ans et plus.

On nous envoie deux exemples de ces contenus inappropriés, dont un extrait décrivant une première relation sexuelle complète entre une jeune fille et un garçon. À la lecture, on peut affirmer que le ton érotique de ce texte n’a rien à voir avec celui d’un cours d’éducation sexuelle.

Nouveau classement 18 ans et plus

Ce qui nous amène déjà à remettre en question le classement de ces livres. D’ailleurs, après vérification sur le site Web d’un libraire bien connu, on constate que le classement de cette collection est passé à «romans jeunes adultes», ce qui en d’autres mots signifie 18 ans, et non plus 13 ans.

Plutôt que d’en tirer nous-mêmes des conclusions, nous vous invitons à participer à un débat sur ce thème. À la suite de vos commentaires, nous présenterons une synthèse de vos opinions dans un prochain numéro de Reflet de Société.

  • Craignez-vous que vos enfants soient exposés à des lectures trop précoces ?
  • Croyez-vous que les dessins des couvertures de certains romans jeunesse représentent mal la maturité de leur contenu ?
  • Croyez-vous que les classements de ces livres correspondent bien à leur contenu ?

Soyez le premier à commenter