Intervenir auprès des joueurs compulsifs

Intervenir auprès des joueurs compulsifs

Intervenir auprès des joueurs compulsifs

Entrevue réalisée pour Reflet de Société

Dossier  Gambling et jeu compulsifCasino

Un grand bonhomme bien bâti. Les pommettes rouges. Malgré le grand sourire sympathique qu’il affiche, Martin Alary revient de l’enfer. Pendant la dernière année, l’intervenant a côtoyé la souffrance des joueurs compulsifs dans les bars du Plateau Mont-Royal.

Le projet m’a profondément touché et ému. J’avais à couvrir 20 bars en même temps. Parce que les appareils de loterie vidéo, il y en a partout. Peu importe où tu te trouves, tu es toujours à quelques pas d’un de ces appareils.

J’ai rencontré les propriétaires de bar pour faire accepter ma présence. Je devais respecter une condition: ne pas déranger les joueurs. J’ai commencé par les observer. Leur comportement, leur façon de jouer. Il y a ceux qui jouent, ceux qui observent. Qui attendent LEUR machine. Celle qui va payer.

Je n’ai vu que de la tristesse, de l’isolement. Même si je suis un intervenant d’expérience, je n’ai pu m’empêcher d’être touché par toute cette détresse. Je suis obligé de me questionner.

La déchéance discrète

Un alcoolique va finir par être obligé d’arrêter de boire et vomir tout ce qu’il a ingurgité. Un joueur devant sa machine peut perdre sa chemise et personne ne va le savoir. Il va rentrer chez lui. Souper avec sa femme et ses enfants. Personne ne saura qu’il a perdu l’argent du loyer et de l’épicerie.

C’est un jeune qui me l’a fait réaliser. Il est venu me voir pour me conter comment des huissiers avaient mis un cadenas sur leur logement et que sa famille avait dû trouver un endroit pour dormir. Du jour au lendemain, sans que personne ne se doute de rien, le père de famille, le pourvoyeur, était devenu un joueur en pleine déchéance.

Discrètement, j’ai rencontré des joueurs compulsifs pour tenter de les aider. Pour certains, c’était le déni total. D’autres ne comprenaient pas pourquoi quelqu’un était prêt à les écouter dans leur souffrance.

Comment se fait-il qu’en tant que société nous continuons à stimuler les joueurs en rendant accessible autant de machines? Au restaurant, au bar du coin, on ne prend même plus le temps de les cacher. Si Loto-Québec nous parle de rêves, d’illusions et du plaisir de jouer, moi, je n’ai rien vu de cela face aux machines de vidéo-poker. Souffrance, tristesse, désespoir, isolement, mais surtout de la honte. Une honte qui vous ronge l’intérieur jusqu’à vouloir en mourir.

Des illusions, j’en ai entendues de toutes sortes. Des gens qui étaient convaincus qu’en utilisant toujours la même machine, elle finirait par le savoir, le sentir. Des gens qui embrassent leur machine et qui ont peut-être oublié d’embrasser leur enfant. Des gens qui parlent avec elle, qui n’ont plus personne d’autre pour jaser. Une femme d’un certain âge qui venait de perdre son mari faisait des signes de croix pour attirer des gains!

Le fils d’un joueur qui avait de graves problèmes de jeu a demandé à la serveuse du bar de faire quelque chose pour les aider. Elle leur a dit qu’elle ne pouvait rien faire. J’ai tenté de prendre contact avec ce joueur, mais je n’ai rien pu faire.

Impuissant devant Loto-Québec

Devant toute cette tristesse, cette honte pour la majorité, je suis demeuré impuissant. J’en ai aidé un certain nombre. Après avoir fait une thérapie ou être allé à Gamblers Anonymes, quelques-uns ont pu arrêter de jouer. Mais que puis-je faire, seul, face aux moyens monstrueux dont dispose Loto-Québec pour attirer les joueurs? J’ai l’impression d’aller à la guerre avec un cure-dent ou des punaises.

La majorité des joueurs sait que les machines sont programmées pour toujours vous faire perdre votre argent. Ils savent que seul Loto-Québec est le grand gagnant. Pourtant, on les retrouve anéantis et ils demandent: «pourquoi je suis là-dedans? Pourquoi?» Je n’ai pas trouvé de formule miracle. Je continue de les rencontrer du mieux que je peux. Je passe quelques cartes d’affaires. Je pose quelques affiches, noyées à travers les publicités et l’attrait des machines.

En tant que citoyen, je continue de me questionner. Pourquoi le gouvernement laisse aller tant de souffrances? Pourquoi Loto-Québec ne se responsabilise pas? Pourquoi? Suis-je le seul à voir la réalité de ce qui se passe devant les appareils de loteries-vidéos? Les gens de Loto-Québec descendent-ils de leur tour d’ivoire de temps à autre?

Autres textes sur  Gambling et jeu compulsif 

Témoignage d’un joueur en ligne

Impacts et conséquences du jeu compulsif sur les aînés

Le jeu compulsif chez les jeunes

Membre Gamblers Anonymes et mourir

Commentaires sur le gambling et textes sur le gambling.

Soyez le premier à commenter