Nancy, psychanalyste

Photo par Georges Dutil

Une matinée par mois, le Bistro Ste-Cath se change en mode transformer. Pas de temps à perdre, tables, chaises et autres mobiliers de restauration doivent laisser la place aux tapis et au public.

Nancy Lussier est psychanalyste et professeure de yoga de formation. Lors de ses consultations avec ses clients, elle n’hésite pas à utiliser le yoga, et particulièrement la méditation: «Elle aide à réduire le stress, l’anxiété et aide à une meilleure concentration», explique-t-elle. En plus de pratiquer la psychanalyse depuis une dizaine d’années, Nancy utilise ces outils quotidiennement sur elle. Ouverte sur le sujet, elle explique avoir fait une dépression non diagnostiquée jusqu’à la fin de son adolescence avec quelques rechutes des années après. Et le yoga est ce qui l’aide maintenant à rester en bonne santé.

Ces séances de yoga sont différentes de l’image que nous en avons, il s’agit de yoga kundalini. Kun… quoi, pensez-vous. Nous aussi au début. Nancy explique que cette forme de yoga mise sur les sons, la respiration, le rythme et les postures. Concrètement, oubliez les positions alambiquées et la souplesse d’une jeune pousse printanière. Dans son cours, Nancy donne des exercices de respiration à faire dans certaines positions pour aider l’organisme à éliminer les toxines et lâcher prise.

La psychanalyste a souhaité offrir ce cours gratuit pour que tous y aient accès. «On va se dire les vraies choses, le yoga n’est pas accessible à tous. À 20$ ou 30$ par séance, tout le monde ne peut pas y avoir accès. Et c’est dommage, car c’est justement ceux qui en auraient le plus besoin qui ne peuvent pas se l’offrir.»

Pour elle, offrir ce cours est l’occasion de s’impliquer dans sa communauté, tout en aidant. « Souvent, les personnes qui viennent me consulter pensent que je vais les réparer comme on amènerait une voiture au garage. Mais ce n’est pas comme ça que cela fonctionne. Il faut que le patient gagne en autonomie.» Comprenez que le psychanalyste est l’outil et le patient l’acteur de son changement. «Les personnes qui suivent ce cours ont acquis cette autonomie. Cela me permet d’aider, de passer le même message, mais à un plus grand nombre.»

Des études ont prouvé que la méditation et le sport combinés sont aussi efficaces que les antidépresseurs. La méditation aidant à se concentrer sur l’instant présent pour stopper le cercle de pensées négatives.

Alors une fois par mois, Nancy vous offre la chance d’être acteur de votre bonheur. Et pour rendre l’expérience plus chaleureuse, 2 musiciens l’accompagnent et jouent en direct. Soyez vigilants, nombre d’entre eux sont également des artistes du bistro. Alors, si vous croisez la percussionniste Marise Demers ou Denis, le batteur de Sule Heitner, ne soyez pas surpris, les aficionados de yoga se serrent les coudes.

Soyez le premier à commenter