Séparé le Québec ou divisé le Canada?

Séparé le Québec ou divisé le Canada?

L’avenir d’un pays

Bloc canadien

Raymond Viger Dossier Politique

D’un côté, il y a des Québécois qui veulent la séparation du Québec. D’autres Québécois disent non. De l’autre, il y a des Canadiens qui ne veulent plus continuer dans un pays avec autant de différences de vision. D’autres Canadiens veulent continuer avec ce pays.

Pour les partis qui se présentent avec l’objectif de former un gouvernement, nous retrouvons des politiciens fédéralises qui veulent préserver le pays d’une dissolution possible.

bloc québécois politique fédéraleUne seule exception, le Bloc Québécois.

Est-ce pertinent d’avoir au parlement fédéral un parti qui ne vise que de séparer le Québec du Canada?

Je changerais le Parti Québécois pour devenir le Bloc Canadien. Un parti au fédéral où chaque Canadien pourrait s’identifier.

Parce qu’il y a des séparatistes dans toutes les provinces. Séparer le Canada à partir de seulement la volonté des Québécois va créer des conflits et des aberrations inutiles. Si les Canadiens mettent au pouvoir un parti dont le mandat est la dissolution du Canada, la décision devient claire.

De plus, de présenter un parti au fédéral, même s’il ne fait élire des députés qu’au Québec devient cohérent. Parce qu’il peut prendre le pouvoir. Parce qu’il peut représenter tous les Canadiens.

Le Bloc Canadien pourrait être composé de :

  • Bloc de l’Ouest
  • Bloc de l’Ontario
  • Bloc Québécois
  • Bloc des Maritimes

Un financement pour le Bloc Québécois

Un autre avantage majeur qu’il ne faut pas oublier. Même si les Canadiens qui ne sont pas du Québec ne réussissent pas à faire élire un député, chaque vote permet d’avoir une allocation de 1,75$ par vote. C’est tout de même un budget supplémentaire pour le travail des séparatistes.

Une sécession plus facile

Avec quatre comités de travail qui prépare la séparation du Canada, cela prépare les autres sections du Canada à faire ce passage.

Une idée qui aurait avantage d’être débattue.

Autres textes sur Politique

Soyez le premier à commenter