Action citoyenne pour la nature

0
472

Le parc-nature Résister et fleurir a été inauguré de façon symbolique samedi 4 décembre suite à l’initiative du regroupement citoyen Mobilisation 6600 Parc-nature Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (MHM) dans l’est de Montréal. 

Les participants à l’évènement se sont retrouvés samedi en début d’après-midi au boisé Vimont. L’action citoyenne s’est ensuite poursuivie par une randonnée le long la friche ferroviaire jusqu’au boisé de Steinberg.

Action citoyenne pour la nature
Le regroupement citoyen Mobilisation 6600 Parc-nature MHM demande des études d’impact sur les terrains vagues où se trouve une riche biodiversité et des milieux huumides. Crédit photo, Elisabeth Greene

Le regroupement citoyen Mobilisation 6600 Parc-nature MHM milite depuis plus de cinq ans pour la conservation et la préservation d’espaces naturels. Selon Anaïs Houde, porte-parole du mouvement, cette démarche a non seulement une portée environnementale, mais participe aussi au bien-être de la population locale.

Dernièrement, l’action de Mobilisation 6600 Parc-nature MHM a conduit les élus de l’arrondissement à déposer un avis de motion en juin dernier, visant à changer le règlement d’urbanisme et la catégorie d’usage de la zone associée au boisé Vimont. Le lieu sera désormais classé comme milieu naturel. «C’est un petit gain parmi l’ensemble de nos demandes mais c’est un début», a déclaré Anaïs Houde au cours d’une entrevue avec Reflet de Société.

Une rencontre de l’instance de concertation concernant les projets de construction sur le terrain Assomption Sud-Longue Pointe aura lieu jeudi 9 décembre en visioconférence. Selon la description de l’évènement Facebook, l’objectif est de déterminer «les actions à mettre en place pour une cohabitation harmonieuse, notamment le mandat de prise de mesures étalons dans le secteur Assomption – Dickson».