0,00 CAD

Votre panier est vide.

Poésie; Le grand aigle royal

-

Le grand aigle royal

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Raymond Viger  Dossiers Croissance personnelleLivres

Dans les hautes sphères célestes, navigue le grand
aigle royal. Seul dans l’immensité de ce ciel flamboyant,
il s’amuse à fendre l’air. Cet oiseau est une fierté nationale.

Il est beau à regarder dans son ciel. Son vol est digne d’un
seigneur et malgré tout, on le sent humble et majestueux.
A côté de lui, les autres oiseaux semblent être des
moustiques. Il descend avec grâce jusqu’à son repaire,
haut perché dans les montagnes.

Du haut de son nid, il scrute le ciel. Ces yeux perçants
ont repéré la colombe au loin. Son coeur bat à rompre sa
poitrine. Il prend son envol en direction de la colombe.
La colombe, est un être magnifique et fragile, d’un blanc
immaculé. La douceur de son vol se fait discrète.

La colombe aperçoit, le grand aigle royal aux yeux
perçants, prendre son envol. Cet oiseau est trop grand
pour elle. Cet oiseau est trop fort pour elle. L’aigle est trop
rapide dans son vol pour qu’elle ne prenne la chance de se
laisser approcher. N’écoutant que son instinct la colombe
commence à battre en retraite. Elle descend près du boisé,
coupe à travers les feuillages et disparaît à tout jamais.

Le grand aigle royal, ayant compris la peur que
ressentait la colombe, se mît à crier. Il voulait lui dire tous
les beaux sentiments qui l’habitaient. Il savait que le vol
léger de la colombe à travers les feuillages ne lui
permettrait pas de la suivre. Le cri de l’aigle est un langage
que seul les aigles comprennent. Les colombes et les aigles
sont deux familles d’oiseaux dont les langages ne sont pas
similaires. Le cri de l’aigle n’aura pas été perçu par la
colombe comme un appel à l’amour.

Remontant avec sa déception vers son repaire, le
grand aigle s’est senti jugé par son apparence. Perçu
comme un prédateur, il n’a su percer la carapace des
apparences. Du haut de sa falaise, il replie ses ailes sur lui-
même. Il se souvint qu’un jour, il y a déjà très longtemps,
il avait été un jeune prince. Il se souvint aussi que près de
lui, une belle princesse l’accompagnait. Il se souvint
qu’une méchante sorcière, jalouse de la beauté de leur
amour, l’avait déjà changé en une bête laide et horrible.

Il se souvint qu’il avait réussi à passer outre le sortilège
et à retrouver sa belle princesse. Il pense maintenant au
nouveau sortilège de cette méchante sorcière. Lui en aigle,
elle en colombe. Deux sortilèges, deux masques à faire
tomber.

Il était peut-être plus facile de faire découvrir la
beauté et la sensibilité de la bête que celle de l’aigle.

Dédié à Walt Disney
Pour son film  »La belle et la bête »
film que je me suis amusé à modifier

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilExtrait du livre Après la pluie… Le beau temps

Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre une couleur différente selon notre état d’âme.

Un livre que vous pouvez commenter et où vous pouvez présenter vos propres créations. Vous pouvez y laisser votre commentaire et même vos propres textes. Chaque commentaire est lu et obtient sa réponse.

Au coût de 9,95$ chacun de ses livres est disponible par téléphone: (514) 256-9000 et en région: 1-877-256-9009 ou par Internet. Éditions TNT : 625 Avenue de la Salle, Montréal, QC H1V

Quelques extraits de Après la pluie… Le beau temps

Autres livres pouvant vous intéresser

Poésie; Le grand aigle royal
Raymond Vigerhttps://raymondviger.wordpress.com/
Directeur général de Reflet de Société

Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
7,064SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre