Au nord du 55e parallèle

0
243
Photo de: Damon on road

J’ai voyagé durant cinq années dans le Grand Nord québécois, au tournant du millénaire, de 1995 à 2000. Un froid intense créant un air sec qui transperce le corps. Le vent balayait la neige à travers ce désert de neige. Il neigeait horizontalement. Blanc sur fond blanc ; même si tout était proche, on pouvait se perdre en tentant de passer d’une maison à l’autre. Avec des températures qui descendaient jusqu’à – 40 degrés, cela faisait contraste avec ce peuple joyeux et chaleureux.

Un texte de Raymond Viger – Dossier Autochtone

PayWall2

Ce contenu est réservé aux membres

Abonnez-vous pour avoir accès à tous les contenus de Reflet de Société.

Abonnez-vous

OU

Accéder à notre contenu gratuitement pendant 10 jours!

Inscrivez-vous!

Si vous êtes déjà abonné, veuillez vous connecter pour accéder à l'article.