Bande-dessinée: Les effets de la cocaïne

Dessin: Yéma

Texte: Delphine Caubet

La cocaïne est une drogue prisée pour ses effets euphorisants, énergie, sentiment de puissance, perte d'appétit et de fatigue. Les 15-24 ans sont les consommateurs les plus importants avec plus de 2% autoproclamés. 
La cocaïne est une drogue prisée pour ses effets euphorisants, énergie, sentiment de puissance, perte d’appétit et de fatigue. Les 15-24 ans sont les consommateurs les plus importants avec plus de 2% autoproclamés. 
La cocaïne provoque une forte dépendance psychologique. Elle accentue les effets de la dopamine qui engendre des conduites à risque (agressions sexuelles, actes de violence, jeux d’argent, etc). Après la «redescente», la cocaïne entraîne malaise et anxiété chez l’individu. Il recherchera ce sentiment de toute-puissance. Cet état pousse à la consommation régulière. 
Des scientifiques de l’Université John-Hopkins ont découvert que de fortes doses de cocaïne poussent les neurones du cerveau à s’autodévorer! Ce phénomène porte le doux nom d’autophagie hyperactive. Leur étude sur des souris a démontré que ce cannibalisme atteindrait également les foetus dont la mère consommerait de fortes doses. 
L’autophagie existe naturellement dans notre cerveau. Il peut être comparé à une femme de ménage débarrassant les poubelles, mais sous l’effet de la cocaïne, c’est comme si une gouvernante se mettait soudainement à jeter des objets de la maison très importants, explique le chercheur Prasun Guha. Si les chercheurs en venaient à confirmer leurs découvertes, ils ont bon espoir qu’une substance chimique (CGP34468) en phase d’essai chimique pour traiter la maladie de Parkinson stopperait ce phénomène.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.