Découverte troublante sur mes racines

-

Témoignage de Taylor McClure, journaliste au Sherbrooke Record

Traduction de l’anglais : Simon-Claude Gingras

Il y a maintenant deux ans, j’ai obtenu un baccalauréat en Histoire et en Études internationales de l’Université Bishop. Deux semaines après la fin de mes cours, on m’a offert un emploi au journal The Record, un des deux seuls quotidiens anglophones au Québec. J’ai été embauchée comme archiviste afin de protéger les documents et les photographies historiques. J’ai créé des archives numériques pour les conserver.

Puis, on m’a demandé si cela m’intéressait d’écrire certaines histoires. Ces articles aux préoccupations historiques porteraient sur des sujets liés aux Cantons-de-l’Est. Je ne me souviens pas exactement comment j’en suis venue à traiter des enfants britanniques (British Home Children – BHC), mais je me souviens de l’ardeur avec laquelle j’effectuais les recherches en vue de rédiger mon texte. J’ai lu un article ou consulté un site qui présentait ces enfants BHC et j’ai été stupéfaite. Comment se faisait-il que j’en ignore tout? Pourquoi ce sujet n’était-il pas plus abordé? J’ai plongé dans ma recherche et je me suis reconnue à travers ces découvertes, toutes plus troublantes les unes que les autres.

PayWall2

Ce contenu est réservé aux membres

Abonnez-vous pour avoir accès à tous les contenus de Reflet de Société.

Abonnez-vous

OU

Accéder à notre contenu gratuitement pendant 10 jours!

Inscrivez-vous!

Si vous êtes déjà abonné, veuillez vous connecter pour accéder à l'article.


Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
7,010SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre