Capsule de français : Synonymes et antonymes, deux types de relation entre les mots

-

Un synonyme, c’est un mot qui a une signification à peu près équivalente à celle d’un autre mot. Je dis à peu près, parce qu’on croit souvent que les synonymes sont exacts alors que dans, les faits, il est vraiment rare que deux mots n’aient pas une petite différence de sens.

Un texte de Mylène Roy – Dossier Éducation

Sinon, il n’y aurait probablement pas deux mots pour désigner la réalité en question ou l’un des deux mots finirait par disparaître avec le temps. Par exemple, les mots addition et note sont des synonymes de facture. Ils désignent tous la même réalité soit « l’état détaillé de la nature, de la qualité et du prix des marchandises ou du service fourni ».  Malgré le fait que les trois mots représentent bien la même réalité, on ne peut pas employer n’importe lequel dans tous les contextes. Les trois mots ont donc une différence de sens. Dans le cas de facture, c’est le plus facilement interchangeable puisqu’il est générique donc, il est plus général que les deux autres. Quant à addition, le mot est utilisé pour désigner une facture de restaurant spécifiquement. De la même façon, le mot note est associé au domaine de l’hôtellerie, c’est, encore une fois, plus spécifique que facture et n’a pas la même valeur que l’addition. Donc, les synonymes désignent une réalité, mais avec une plus ou moins grande différence !

L’antonyme, de son côté, est un mot qui a une relation d’opposition avec un autre mot. L’amour et la haine sont des exemples typiques d’antonymes. Mais attention, ce n’est pas parce que deux mots sont antonymes qu’ils n’ont rien en commun. En fait, les deux mots doivent partager un certain sens pour pouvoir être antonymes. Si on reprend l’exemple de l’amour et de la haine, ils partagent tous deux le sens de « sentiment profond à l’égard de quelqu’un ou quelque chose ». Là où l’amour et la haine s’inscrivent en contraire, c’est dans l’opposition que représente le sentiment profond. Il en va de même pour les antonymes jeune et vieux qui ont en commun l’âge, alors qu’ils s’opposent selon le fait que l’âge soit plus ou moins élevé.

Tout comme les synonymes, les antonymes ne sont pas toujours « exacts ». Cela signifie que ce n’est pas parce qu’on prend un mot et qu’on utilise la négation qu’on obtient son antonyme. Par exemple, si je dis qu’une personne n’est pas vieille, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle est jeune, tout comme une personne qui n’est pas très jeune n’est pas forcément vieille. C’est dû au fait que certains antonymes sont gradables. Un autre exemple serait le mot bon. Il est gradable donc, on peut dire qu’une chose est bonne ou qu’elle est très bonne. Par contre, si une chose n’est pas bonne, cela ne signifie pas automatiquement qu’elle est mauvaise. Selon le contexte aussi, l’antonyme pourrait être néfaste, infect, nuisible, affreux, etc. Il peut donc y avoir plus d’un antonyme pour un mot, comme c’est le cas avec les synonymes.

Si on résume très rapidement, les antonymes s’opposent alors que les synonymes peuvent s’interchanger, mais le contexte est toujours important dans les deux cas !

27 capsules sur les difficultés de la langue française sont présentées par l’humoriste Fred Dubé.

Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
7,039SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre