Ella & Pitr : Des géants parmi nous

-

Par Colin McGregor

Dossier Graffiti

« Des géants endormis sur des grandes surfaces qui ramènent les êtres humains à leur état de petites choses. » Voilà comment les artistes Ella & Pitr décrivent leurs œuvres colossales.

Ella & Pitr, connus sous le nom « les Papiers Peintres », ont réalisé plus de 60 « Géants endormis » dans différents pays du monde. Un duo qui est devenu populaire pour leurs murales sur les toits.

D’origine de Saint-Étienne, en France, Ella & Pitr sont respectivement nés en 1984 et 1981. Ils ont commencé à coller leurs dessins sur les murs en 2007. Ils se rencontrent une nuit dans les rues de Saint-Étienne, en peignant des murales clandestinement. Lui, un tagueur invétéré taciturne; elle, une muraliste extravertie et énergique. Chassés par un chien aboyant, ils se sont heurtés l’un l’autre. Ce fut le coup de foudre. À partir de ce moment, ils deviennent un couple et fondent une famille. L’amour est puissant, ils avouent franchement. Les contraires s’attirent.

Ils sont toujours basés à Saint-Étienne et c’est en 2013, qu’ils ont commencé à peindre des personnages géants dans différents pays.

Le Café Graffiti qui vient d’emménager dans le bâtiment situé au 3894 rue Ste-Catherine Est, peut se compter parmi les chanceux à avoir une murale d’Ella & Pitr sur son toit, nommé Entre les jambes de Sainte-Catherine. Elle représente une femme penchée et endormie, accroupie, en robe rose, au milieu du bruit et de la pollution de l’environnement urbain qui l’encercle. Ella & Pitr ont peint cette toiture en 2016.

Le concept d’Ella Besnaïnou et Loïc Niwa, de leurs vrais noms, est de plus en plus reconnu dans le monde de l’art urbain : leurs géants dorment paisiblement sur les toitures de villes d’Europe, d’Amérique du Sud ou du Canada. Sur leurs murales plates de très grandes dimensions, ils dessinent des colosses recroquevillés et ensommeillés, prêts à se réveiller à tout moment. Leurs tailles varient selon l’espace disponible, allant de 500 m2 à 25 000 m2.

Selon Ella & Pitr : « Ils sont souvent à l’étroit sur la place où ils dorment, tout comme dans leur mode de vie. Alors, peut-être rêvent-ils d’une autre façon de vivre. Mais aussi, nous imaginons qu’ils pourraient se réveiller un jour. Quelle idée géniale ! Il y a une tension intéressante pour nous à cause de cela. »

Pourquoi aiment-ils peindre sur les toits ? « Parce qu’il y a de si bonnes vibrations là-haut. Vous pouvez parler avec les oiseaux. Les bruits de la ville sonnent différemment à partir de là. »

En 2019, ils réalisent à Paris, sur le toit du Parc Expo de Paris (un palais des congrès), l’œuvre figurative sur toiture la plus grande du monde, 25 000 m2. Le titre de cette œuvre : Quel temps fera-t-il demain ? Ça représente une grand-mère devant le flux des voitures, un sac en plastique s’envole au-dessus de sa tête.

En Norvège, leur œuvre de 21 000 m2 du roi Olaf et sa reine Lilith sont remarquables. Il y a un mythe urbain qui dit que les avions qui volent de l’aéroport de Stavanger détournent leur chemin pour mieux regarder Lilith et Olaf.

Le duo a fait un passage au Québec en 2015 et 2016. Les œuvres qu’ils ont créées en ce temps-là se sont estompées avec les abus de notre météo hivernale. Donc, Ella & Pitr aimeraient revenir peindre à Montréal et sont à la recherche de toitures ! Avez-vous des suggestions pour des toitures disponibles, prêtes à être transformées en géants ? Si oui, vous pourriez nous contacter; ou contactez le couple directement à :
ellapitr@gmail.com.

Ella & Pitr : Des géants parmi nous
DCIM\100MEDIA\DJI_0220.JPG

Crédit photos : ELLA & PITR © / E. Parlefort ©


Autres textes sur Graffiti

Pour s’abonner à Reflet de Société, cliquez ici

Pour faire un don, cliquez ici

Continuer votre lecture:

Articles Liés

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
6,637SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre