0,00 CAD

Votre panier est vide.

Fais un homme (fragile) de toi

-

Je peux imaginer qu’il soit difficile pour un homme, ces jours-ci, au Québec, de naviguer à travers les dédales de la vie. On est dans une ère de transition: on rejette désormais les valeurs avec lesquelles on a élevé les garçons. Toute leur vie, ils ont appris qu’un homme, ça ne pleure pas, ça met son pied à terre et son poing sur la table, ça ne se fait pas bosser par une femme, ça ouvre la porte aux dames et ça ramène du beurre sur la table. Et aujourd’hui, on leur dit : non, c’est pas ça. Ça, c’est paternaliste, c’est macho, c’est toxique. Aujourd’hui, on dit aux gars : soyez sensibles, occupez-vous des enfants, participez à la charge mentale de la famille, écoutez, consultez, pleurez. Et quand des hommes se plaignent de leur condition, quand ils répliquent qu’eux aussi vivent des injustices, on leur dit qu’ils sont trop « fragiles ». N’est-ce pas contradictoire? 

PayWall2

Ce contenu est réservé aux membres

Abonnez-vous pour avoir accès à tous les contenus de Reflet de Société.

Abonnez-vous

OU

Accéder à notre contenu gratuitement pendant 10 jours!

Inscrivez-vous!

Si vous êtes déjà abonné, veuillez vous connecter pour accéder à l'article.


Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
7,057SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre