0,00 CAD

Votre panier est vide.

Femmes à la télévision

-

La caméra ajoute « 10 livres » 

En plus d’être parfaitement grimées, peignées et vêtues, celles qui travaillent devant les caméras doivent aussi être minces pour éblouir à l’écran. Un lieu commun répandu veut que la caméra ajoute « 10 livres », présentant ainsi une image déformée des professionnelles de la télévision qui s’avèrent déjà élancées. Ce qui a pour résultat de renvoyer un idéal de minceur inatteignable aux téléspectatrices déjà intimidées par les images de femmes minces véhiculées par d’autres médias centrés sur l’image], ceux-ci présentant des personnalités féminines affichant des proportions irréalistes. 

Par Anders Turgeon – Dossier Médias

PayWall2

Ce contenu est réservé aux membres

Abonnez-vous pour avoir accès à tous les contenus de Reflet de Société.

Abonnez-vous

OU

Accéder à notre contenu gratuitement pendant 10 jours!

Inscrivez-vous!

Si vous êtes déjà abonné, veuillez vous connecter pour accéder à l'article.


Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

Rencontre: David Goudreault et Raymond Viger

Nous Suivre

984FansJ'aime
332SuiveursSuivre
7,219SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre