Des activités pour soutenir les femmes victimes d’agression sexuelle

Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) et ses membres souligne, le 18 septembre, la 39e journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes. Ses centres, partout au Québec, organisent différentes activités et évènements dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sous le thème Courageuses de toutes façons… À notre façon !

Une femme sur trois a été victime d’une agression sexuelle depuis l’âge de 16 ans. Un homme sur six sera victime d’une agression sexuelle au cours de sa vie. 82 % des victimes d’agression sexuelle sont des femmes. Deux victimes sur trois sont âgées de moins de 18 ans. Près de huit victimes sur dix connaissent leur agresseur. Près de 90 % des agressions sexuelles ne sont pas déclarées à la police. Les statistiques 2018-2019 du RQCALACS parlent d’elles-mêmes.

Un esprit de solidarité 

Les récentes vagues de dénonciation #Metoo ont permis de mettre en lumière le fléau des violences sexuelles. En juillet dernier, les survivantes ont trouvé le courage de dénoncer sur la place publique ou en privé. Toutefois, le mythe de la victime parfaite, construit par les systèmes discriminatoires, persiste dans l’esprit collectif. 

« À travers cette campagne, nous souhaitions donc légitimer les parcours de survivance, quels qu’ils soient et rappeler que ces parcours sont empreints de courage, un courage qui n’a certes pas été choisi, qui est imposé de par les circonstances, mais c’est un courage qui est vécu selon les besoins et les réalités de chacune », souligne Caroline Dépault, agente de soutien aux communications pour le Regroupement québécois des CALACS.

Je suis courageuse quand je décide de me choisir

Je suis courageuse quand je ne laisse pas mes blessures définir qui je suis

Je suis courageuse quand les choses du passé remontent et j’ai la force de vaincre »

– Extrait du communiqué de presse.

Quelques activités offertes*

La Maison Isa de Chicoutimi organise une mobilisation silencieuse le vendredi 18 septembre à 12 h 15. Les femmes sont invitées à se tenir debout, en silence, autour d’une œuvre installée au centre de la Place du citoyen avec plusieurs papiers froissés. Ce geste signifiera l’augmentation des demandes qui ont suivi la troisième vague de dénonciations. Les hommes sont invités à entourer le groupe de femmes pour symboliser leur rôle comme allié.

Le CALACS L’Ancrage invite la population à une marche de solidarité le samedi 19 septembre, à 18 h 30, à la Vieille Gare de Saint-Jérôme. Apportez vos instruments pour faire du bruit !

*Les événements ont lieu en respectant les règles de distanciation physique et les décrets gouvernementaux. 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

A propos Équipe Reflet de Société

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.