0,00 CAD

Votre panier est vide.

Capsule de français : D’où vient la langue française ?

-

L’histoire de la langue française en est une longue, mais pas si longue que ça, tout dépendant de votre perspective. On la divise généralement en quatre étapes ou périodes : l’ancien français, le moyen français, le français classique et le français moderne. Avant d’être du français, le français a été du latin et, au Ve siècle, du gallo-roman, un mélange de gaulois et de latin. Selon les régions et les contacts avec d’autres peuples et langues, le gallo-roman a évolué différemment.

Capsule de français : D’où vient la langue française ?

Un texte de Ada Luna Salita – Dossier Éducation

Le français lui-même date de l’an 842. Bon, le premier texte écrit en français date de 842, il s’agit des Serments de Strasbourg, un traité militaire, mais on parlait sûrement la langue bien avant ça. En tout cas, on dit qu’il s’agit des premières traces écrites de français où on commence à observer des différences substantielles avec le latin et avec le gallo-roman. C’est ce qu’on a appelé l’ancien français et qu’on attribue à la période allant du IXe au XIIIe siècle. Il faut dire que, à ce moment-là, on ne pouvait pas encore parler d’un français, mais bien de plusieurs français, qui se parlaient dans les différentes régions de France et qu’on appelle des patois. C’est quand même le français de Paris qui commence déjà à s’imposer comme « principal » dialecte.

Ensuite est venu le moyen français, qui a duré du XIVe au XVIe siècle. Le vocabulaire du français s’enrichit et il y a des interventions savantes dans la langue. Autrement dit, des gens qui se pensent super intelligents complexifient l’orthographe de certains mots, en voulant les rapprocher de leurs racines grecques ou latines… ce qui représente pas mal le processus contraire des rectifications orthographiques de 1990, desquelles vous avez sûrement entendu parler. C’est bien la preuve qu’il y a juste les fous qui ne changent pas d’idée! Par exemple, à ce moment-là on a ajouté la lettre g dans vingt, alors que maintenant, on enlève les lettres parasites, comme, le i dans oignon. Certains aspects du français sont simplifiés aussi en ce qui a trait à la syntaxe, c’est-à-dire, l’ordre des mots dans la phrase, ce qui le fait ainsi s’éloigner davantage du latin.

Entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, c’est la période du français classique. C’est à cette période qu’on commence à fixer l’orthographe, les règles de grammaire et le sens des mots qui était alors hésitant. Pour ce faire, on prend comme modèle la langue parlée par les membres de la Cour royale. On établit donc que le français écrit doit être un « beau » français, socialement valorisé. Pourquoi? Parce que la monarchie pouvait bien faire ce qu’elle voulait. À partir de ce moment-là, il commence à se creuser un écart entre le français écrit et le français parlé par le peuple, écart qui perdure encore de nos jours. C’est à ce stade-ci que se trouve le français lorsque les premiers colons venus de différentes régions de France s’installent en Nouvelle-France.

La dernière étape, mais surtout pas la moindre, est celle du français moderne, qui commence au XIXe siècle et qui se poursuit jusqu’à nos jours. C’est aussi pendant cette période, à la suite de la Révolution française, que le français devient la langue de l’enseignement en France, ce qui contribue à sa diffusion et à son uniformisation. Finalement, la Première Guerre mondiale marque la fin du processus d’uniformisation du français en France. Entre temps, le français évolue différemment dans chaque territoire colonisé anciennement par la France, dont le Québec actuel. Puis, la suite, vous êtes en train de la vivre…!

27 capsules sur les difficultés de la langue française sont présentées par l’humoriste Fred Dubé.

Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
7,064SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre