« L’Instagram porno » : échanger avec son actrice XXX fétiche

-

Destiné aux artisans des médias sociaux, OnlyFans héberge du contenu photo et vidéo accessible sous forme d’abonnement mensuel. Le réseau social a globalement le même fonctionnement qu’Instagram, à la différence près qu’il est payant et la plupart des utilisateurs sont des consommateurs et des créateurs professionnels ou amateurs de pornographie. 

Les abonnés (fans) peuvent converser avec leur actrice XXX, contrairement ce qu’offre la pornographie traditionnelle. Ce nouveau joueur dans l’industrie du sexe change-t-il la donne? Nous avons posé quelques questions sur ce phénomène en plein essor à la sexologue Mahault Albarracin.

Avoir un compte sur OnlyFans, en 2021, est-ce aussi normalisé qu’avoir un compte Facebook? 

S’il y a une normalisation, elle est lente. Le fait qu’on entende dire que « telle ou telle personne possède un compte OnlyFans », c’est la preuve que ce n’est pas encore normalisé. Personne n’écrira un article sur nous si on a un compte Facebook.  

Pour les personnes œuvrant dans l’industrie du sexe, en quoi une telle plateforme est-elle avantageuse?

Je trouve qu’en général, l’utilisation d’OnlyFans comme plateforme de promotion pour les travailleurs et les travailleuses du sexe comporte des avantages, comme pour les sites de caming, d’ailleurs, où les gens échangent des jetons pour pouvoir voir la personne en vidéo. Celle-ci a beaucoup plus d’empowerment, de contrôle sur son contenu et sur le type de clientèle recherchée, jusqu’où elle veut aller pour faire de l’argent. 

Par contre, certaines règles peuvent être contournées. Est-ce que les personnes ont vraiment l’âge qu’elles disent avoir? Difficile d’avoir le contrôle là-dessus, mais c’est exactement le même phénomène dans le domaine de la pornographie en général. 

Le gros plus d’OnlyFans, c’est la relation qui se développe avec le client. C’est facile de voir qui consomme le contenu et de savoir à qui on s’adresse. Encore une fois, la notion de contrôle est intéressante. Il est possible de bloquer des utilisateurs abusifs ou harcelants, par exemple. OnlyFans devient aussi un moyen de retracer et de conserver des preuves de menaces qui pourraient servir à la police en cas de problème.

Qu’est-ce qui distingue le contenu porno d’OnlyFans de la pornographie traditionnelle?

Sur OnlyFans, il y a une réhumanisation de la personne qui se met en scène, c’est-à-dire que l’on voit l’ensemble de la personne, pas que certaines parties du visage ou du corps comme dans la porno traditionnelle. Elle existe et elle peut collaborer avec nous, même si les contenus ne sont pas nécessairement en live. Dans tous les cas, la personne devient centrale. Toutefois, cette réhumanisation peut présenter un double tranchant. En se dévoilant davantage sur OnlyFans, il est plus difficile de se distancier de son contenu. 

Je pense qu’il y a beaucoup de bénéfices à promouvoir ses services sexuels sur une telle plateforme. C’est une façon de reprendre le contrôle de son corps, de décider du moment où l’on souhaite travailler et gagner un revenu. C’est une réappropriation de son pouvoir.

Si nous avons le choix, devrait-on favoriser la porno traditionnelle ou les contenus OnlyFans?  

Pour quelqu’un de plus jeune, je crois que ça serait pertinent de commencer son exploration sexuelle sur OnlyFans pour avoir une vraie connexion avec la personne de l’autre côté de l’écran et comprendre qu’elle n’est pas un objet pour son plaisir. C’est une façon interactive de découvrir les limites (les siennes et celles de l’autre) et d’ancrer la sexualité dans un contexte plus réel que dans la pornographie traditionnelle. 

Le côté relationnel est important dans OnlyFans. Le consommateur peut potentiellement interagir avec la vedette sur les raisons qui la motivent à faire ce genre de contenu, ce qu’elle aime, ou ses limites, par exemple. Évidemment, ce volet « d’éducation sexuelle » n’est pas obligatoire, mais il y a quand même la possibilité de faire ce type d’échange, alors que c’est impossible en écoutant un film porno traditionnel.

Qu’est-ce qui pourrait décourager le consommateur de choisir OnlyFans au profit de la porno traditionnelle?

Le contenu d’OnlyFans est payant, ce qui peut rendre la plateforme moins accessible pour ceux qui ont l’habitude de se tourner vers une offre gratuite. Cette course vers le bas est malheureuse, parce que tous les films ou contenus vidéo devraient être payants. Chacun mérite d’être rémunéré à sa juste valeur. Ça peut aussi créer des frictions avec des clients qui peuvent devenir désagréables. Certaines personnes de l’industrie du sexe pourraient céder à la pression et baisser leurs prix, par peur de perdre leur clientèle.

La pornographie a toujours été à l’avant-garde des technologies et a su maximiser les profits à tirer de leur utilisation. L’industrie du sexe propose sans relâche des nouveaux modèles d’affaires adaptés au web, dont OnlyFans est un des exemples récents les plus éloquents. Quant à savoir laquelle d’une ou une autre méthode est la meilleure pour consommer de la pornographie, c’est un débat glissant, voire collant, où nous n’oserions nous avancer…

Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
6,823SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre