0,00 CAD

Votre panier est vide.

Montréal, ville aux toits champêtres

-

La dégradation des sols, une crise silencieuse

Le sol est une ressource très faiblement renouvelable au sens où sa dégradation peut être rapide (quelques années ou décennies) alors qu’il lui faut plusieurs milliers d’années pour se former et se régénérer. D’après diverses sources, dont l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, on estime que près de la moitié des sols du monde sont déjà dégradés en conséquence des activités humaines. Le phénomène s’accentue et pourrait s’aggraver avec les changements climatiques.

Un texte de Janick Langlais – Dossier Environnement

PayWall2

Ce contenu est réservé aux membres

Abonnez-vous pour avoir accès à tous les contenus de Reflet de Société.

Abonnez-vous

OU

Accéder à notre contenu gratuitement pendant 10 jours!

Inscrivez-vous!

Si vous êtes déjà abonné, veuillez vous connecter pour accéder à l'article.


Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

Rencontre: David Goudreault et Raymond Viger

Nous Suivre

984FansJ'aime
332SuiveursSuivre
7,219SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre