Rue Frontenac, blogue des journalistes en grève du Journal de Montréal

Rue Frontenac

L’heurejuste.ca: Lyne Robitaille du Journal de Montréal VS Raynald Leblanc du syndicat en grève / lock-out

Après la visite du président du syndicat des journalistes du Journal de Montréal, Raynald Leblanc à l’émission de Guy A Lepage, Tout le monde en parle, Lyne Robitaille, présidente et éditrice du Journal de Montréal prend la plume pour se défendre. Dossier Rue Frontenac.

Fermeture de Rue Frontenac?

Fin d’un conflit qui dure depuis plus de 2 ans. Pierre-Karl Péladeau voulait négocier la fermeture de Rue Frontenac. Les journalistes du Journal de Montréal réussissent à sauvegarder le média Internet qui attire 500 000 visiteurs par mois. Malheureusement, les finances permettront-elles à Rue Frontenac de voler de ses propres ailes? Dossier Rue Frontenac.

Internet, journalistes et organismes communautaires

Le Web a été initialement utilisé par des citoyens qui voulaient faire du journalisme. Aujourd’hui, une armada de journalistes se prépare à envahir l’Internet. Les blogues, au départ un passe-temps, deviennent pour certains des emplois. Dossier Rue Frontenac.

RueFrontenac.com, une presse libre et indépendante en Haïti

On se souvient que les journalistes du Journal de Montréal sont en lock-out. Les journalistes, passionnés par leur travail, ont créé un site Internet et des blogues: RueFrontenac.com. Une façon originale de montrer à la direction du Journal de Montréal, Québécor et Pierre-Karl Péladeau que les journalistes ont à cœur la relation qu’ils ont développés avec leur lectorat. Dossier Rue Frontenac.

Tout le monde en parle: syndicat des journalistes du Journal de Montréal et Richard Martineau

Raynald Leblanc, président du syndicat des journalistes du Journal de Montréal, était l’invité de Guy A Lepage à l’émission Tout le monde en parle. Richard Martineau était présent pour mettre son grain de sel. Dossier Rue Frontenac

Controverse sur le conflit Journal de Montréal et ses grévistes avec Guy A Lepage à Tout le monde en parle

Guy A Lepage débute la saison dans la controverse lors de l’émission Tout le monde en parle de dimanche le 1er février. Dans le coin droit de l’arène, Richard Martineau, chroniqueur et pigiste indépendant au Journal de Montréal, Richard Martineau continue, malgré le lock-out, de publier sa chronique dans le Journal de Montréal. Dans le coin gauche de l’arène, Raynald Leblanc, le président du syndicat des employés en lock-out du Journal de Montréal. Raynald Leblanc déclare la guerre aux actions «indécentes» et «sauvages» du Journal de Montréal et de Québécor. Dossier Rue Frontenac.

Blogue Rue Frontenac: le nouveau journal des journalistes sans média

Sans avis, sournoisement, l’équipe Québécor de Pierre Karl Péladeau profite du week-end pour déclarer un lock-out, cadenassant les locaux du Journal de Montréal. Ce sont 253 journalistes qui se retrouvent du jour au lendemain sans travail et à la rue. Dossier Rue Frontenac .

Journal de Montréal en lock-out; un média sans journaliste

Comment le Journal de Montréal se débrouille pour publier son quotidien sans journaliste? Dossier Rue Frontenac.

Rue Frontenac, lock-out au Journal de Montréal

Réaction rapide et bien organisé des employés en lock-out du Journal de Montréal, un site Internet, Rue Frontenac et des blogues arrivent dans la blogosphère. Un slogan original pour le site Rue Frontenac: par la bouche de nos crayons! Dossier Rue Frontenac.

Autres dossiers complémentaires