0,00 CAD

Votre panier est vide.

Santé mentale: sensibiliser et briser les tabous

-

Raymond Viger, directeur général de Reflet de Société et intervenant de rue, animait la table ronde sur la santé mentale le 15 décembre dernier, au Bistro Le Ste-Cath. Une discussion spontanée sur des sujets délicats dans le but de briser les barrières discriminatoires au niveau culturel et social. Il était en compagnie de Lysa-Marie Hontoy, directrice générale d’Humain Avant Tout. Étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Montréal, elle fait avancer la cause de la santé mentale au Québec. Son équipe diffuse des témoignages de personnes qui vivent ou qui ont déjà vécu des troubles psychologiques diagnostiqués ou non.

Dossier Santé mentale 

« Humain Avant Tout est un OBNL qui vise à lutter contre la stigmatisation de la santé mentale, briser l’isolement et inciter les gens à demander de l’aide. On recueille l’histoire des personnes et on la partage sur les réseaux sociaux avec une photo. » précise Lysa-Marie

Cassandre et Gabriel, ayant tous deux vécus des psychoses, se sont joints à eux pour briser les tabous au sujet des troubles psychologiques. Ils se sont ouverts sur leur parcours, leur vie ainsi que leurs outils pour aller mieux au quotidien. Lors de cet événement, Lysa-Marie Hontoy est revenu sur ce qu’était la définition même d’une psychose. Elle explique « c’est une maladie mentale qui va provoquer des pertes de contacts avec la réalité puis c’est souvent accompagné d’idées délirantes, des idées irrationnelles. Cela peut aussi être accompagné d’hallucinations auditives ou visuelles. La psychose peut être un trouble isolé ou ça peut être un symptôme d’autres troubles. »

Gabriel confie lors de la table ronde « Il ne faut pas se décourager. Ce n’est pas parce que je marche tous les jours que je vais me sentir mieux du jour au lendemain, mais je me donne des outils pour aller mieux plus rapidement. »

D’après Cassandre, il est primordial de prendre soin de sa santé mentale «  Il ne faut rien prendre pour acquis. Notre santé mentale n’est pas acquise. Moi je pensais que oui, la vie m’a donné une surprise et ça m’a fait prendre conscience de l’importance d’en prendre soin. »

Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
7,064SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre