0,00 CAD

Votre panier est vide.

Trouver sa voie

-

Trouver sa voie

Chante ta voie est un organisme de développement culturel. Spécialisé en art de la scène, il s’adresse aux jeunes et moins jeunes, de 6 ans à 99 ans. Basée dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, l’association touche à tout ce qui est musical et théâtral. Elle permet à ses élèves de développer leur talent et de trouver leur voie.

Un texte de Enora Perez – Dossier Culture

Chante ta voie est plus précisément une école de musique développée en 2011 par Annie Perrier, sa présidente et directrice artistique. En plus des cours qui y sont dispensés,les élèves apprennent à se déplacer avec plus d’aisance et à se mettre en scène. Les professeurs jouent un rôle de guides auprès d’eux. Au-delà de l’aspect musical, ceux-ci apprennent à développer leur confiance en eux et à s’affirmer.

Pour ce faire, l’un des atouts de l’organisme est la promotion du groupe. À force de se côtoyer, un esprit de solidarité se forme entre les élèves. Ils se retrouvent tous les samedis autour d’une passion commune, la musique. Dans un groupe, les forces des uns viennent suppléer aux faiblesses des autres. Beaucoup d’élèves, jusque-là timides, sont sortis de leur réserve et ont pris de l’assurance grâce à leurs partenaires. «Je suis fière d’eux, affirme Annie Perrier. Je suis heureuse d’avoir créé cet endroit où les gens peuvent venir, partager cette passion commune qu’est la musique, sans jugement.»

Le quartier Hochelaga-Maisonneuve fait partie des moins bien nantis de Montréal. Historiquement, il est l’un des plus touchés par le décrochage scolaire. Afin de soutenir ses élèves mineurs, la présidente de Chante ta voie a donc exigé qu’ils soient inscrits à l’école jusqu’à leurs 18 ans pour pouvoir continuer la musique. «Il y a trop de misère dans la vie pour que les jeunes arrêtent l’école, soupire-t-elle. Il est important qu’ils apprennent un métier pour s’en sortir.» Cette initiative s’est révélée être bénéfiques aux écoles du quartier.

Les choix d’Annie

Lorsqu’elle a ouvert l’organisme, Annie avait pour projet d’offrir des cours de musique à faible coût. Puisque ces cours sont habituellement dispendieux, elle a baissé ses tarifs pour les rendre plus abordables. Elle a également mis en place un système de subvention pour les élèves qui, malgré tout, ne peuvent pas se les permettre. Plutôt que d’arrêter les cours, ils sont soutenus par l’organisme et conservent leur subvention jusqu’à ce que leur situation s’améliore.

Comme l’organisme est jeune, l’école elle-même n’est pas subventionnée. Ce sont les spectacles organisés et les cours offerts qui donnent à Chante ta voie la possibilité d’aider les plus démunis. Plusieurs spectacles sont proposés chaque année. Parmi ceux-ci, une pièce imaginée par Annie, Les belles années, est offerte aux aînés placés en résidence. L’activité permet entre autres de briser l’isolement que peuvent ressentir plusieurs personnes de ce groupe d’âge. En effet, 30% d’entre elles sont à risque de souffrir de solitude. Comme certaines résidences gouvernementales ont peu de moyens, le spectacle en lui-même n’est pas facturé. Ce sont les résidences jouissant d’un budget plus important qui peuvent se permettre d’offrir des dons à Chante ta voie.

Pour certains spectacles, l’école se voit prêter une salle, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Disposer gratuitement d’un local lui offre la possibilité de baisser ses tarifs, et permet au plus grand nombre d’assister aux performances des élèves. Très satisfaite de cet échange, Annie encourage plus d’organismes comme le sien à rechercher ce genre d’occasion.

L’école diversifie aussi ses activités. Comme elle mise sur le développement personnel de ses élèves, elle propose plus que des cours de chant ou de guitare. Des comédies musicales sont organisées certaines années, ce qui permet aux élèves de découvrir d’autres disciplines comme le théâtre ou la danse, pour élargir leur horizon artistique.

Désormais sur la route, Chante ta voie part à la découverte de chanteurs sur la rive-nord (Blainville) et sur la rive-sud (Varenne et Verchères). L’organisme s’est rendu compte qu’il n’était pas toujours évident pour les passionnés de musique de se déplacer jusqu’à Montréal. L’importante demande provenant des villes avoisinantes a donc décidé Chante ta vie d’aller à leur rencontre, et de transformer pour cette occasion ses éducateurs en professeurs itinérants. « On se laisse porter là où la musique nous mène », assure Annie.  Ce sera l’occasion pour ses élèves de Hochelaga-Maisonneuve de partager leurs passions avec des élèves provenant de milieux différents. Ils auront la possibilité d’être tous réunis et de donner des spectacles ensemble.

Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

La consommation de porno chez les hommes

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
7,058SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre