0,00 CAD

Votre panier est vide.

Une police à échelle humaine

-

Le policier doit se détacher de son rôle de combattant du crime et se rapprocher de ses citoyens. C’est du moins ce que croit le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) qui, depuis plusieurs mois, travaille à implanter une approche plus humaine dans son fonctionnement. De nouvelles équipes d’intervention ont été créées. La plus récente est l’Équipe de soutien en intervention psychosociale (ÉSIP), qui mise sur le dialogue et les alternatives à la judiciarisation.

PayWall2

Ce contenu est réservé aux membres

Abonnez-vous pour avoir accès à tous les contenus de Reflet de Société.

Abonnez-vous

OU

Accéder à notre contenu gratuitement pendant 10 jours!

Inscrivez-vous!

Si vous êtes déjà abonné, veuillez vous connecter pour accéder à l'article.


À lire également : 

Marie-Claude Simard
Journaliste indépendante

Articles Liés

Coup d'œil

spot_img

En vidéo

Rencontre: David Goudreault et Raymond Viger

Nous Suivre

982FansJ'aime
332SuiveursSuivre
7,206SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre