Xavier Laloux : Comment devenir un héros ?

-

Par Colin McGregor | Dossier Santé Mentale

Xavier Laloux : Comment devenir un héros ?
Xavier Laloux, gracieuseté Xavier Laloux

Xavier Laloux est un artiste contemporain né en 1985 à Pointe-Saint-Charles, un quartier populaire du sud-ouest de Montréal. Il a surmonté plusieurs obstacles durant sa vie.

Il est le peintre de la colombe qui prédomine la couverture du livre de poésie de Raymond Viger, Après la pluie… Le beau temps, vendu à plus de 5 000 copies ainsi que sa version anglophone, It’s Always Darkest Before the Dawn, tous les deux disponibles aux Éditions TNT. Xavier nous défie avec ses peintures émotionnelles et imagées. On peut voir quelques-unes de ses œuvres, particulièrement en tatouage, sur son site web donewithheart.ca ou sur sa page Facebook.

Artiste engagé, il utilise son talent pour communiquer ce qui lui tient à cœur, et donner de la joie à ceux qui font face à des difficultés et des défis. Il avoue franchement qu’il n’est pas un professionnel de santé-mentale, mais il a guidé plusieurs personnes dans une démarche de bien-être psychologique.

Récemment, il est venu s’adresser à une salle comble au Tambour du Ste-Cath afin de partager certaines des leçons qu’il a apprises durant sa vie. Il nous a posé une question difficile : comment devenir un héros dans notre vie quotidienne ?

Sa vision

Si tu veux être un héros, il faut que tu aies le courage d’être toi-même. Laissons-nous guider par notre essence. Quand nous ne sommes pas en conflit avec nous-mêmes et que nous n’avons pas peur du jugement des autres, nous rendons les gens confortables autour de nous, car nous sommes confortables avec nous-mêmes.

D’où vient cette tendance à imiter ce que les autres font ? On fait le choix de qui on est. C’est tout à fait naturel de vouloir se fondre dans le groupe. Tu veux être un animal social afin d’intégrer un groupe puisque le bœuf seul sera la proie des loups. C’est naturel de ne pas vouloir prendre des risques.

C’est important de reconnaître et de garder ta crédibilité… de reconnaître que c’est nous parfois qui avons le besoin d’être aidé – d’être capable d’admettre que nous faisons des erreurs. Reconnaissons que nous n’avons pas les moyens et les ressources pour garder le contrôle ou assurer constamment notre « rôle » au sein de la société.

Il faut toujours s’exprimer. Aller vers les autres. Ouvrir la conversation, bâtir des relations pour bâtir une entreprise et une vie. Communiquons avec les autres pour accéder à de nouvelles informations et approfondir des relations.

Chercher de l’information

Si tu veux être un héros, sois capable de chercher de l’information, d’assumer tes choix. Informons-nous auprès des sources fiables et mettons sur papier nos pensées pour comprendre une situation et trouver des solutions.

Exprimer des émotions, c’est important. Les maths, l’argent c’est facile, mais de connaître tes émotions, c’est plus difficile. C’est le côté le plus tumultueux de l’être humain, mais il y a des victoires. Pleurer, cela peut aussi être Michael Jordan qui pleure lorsqu’il tient son trophée. Une larme est tantôt triste, tantôt joyeuse, émue. 

Il faut que tu dédies plus de temps à la célébration de tes victoires que tu en as dédié à ta propre critique. Célébrons nos victoires pour renforcer notre confiance et mémoriser notre réussite. 

Quand tu es un héros c’est important quand tu es sur ta mission de rester sur ta mission. Garde ta lumière devant toi et suis ta voix. Quand tu as des ressources pour arriver à ton objectif, poursuis-le. Notre ambition peut être perçue comme de la folie. Quand nous avons un but, les plus proches de nous seront les plus à l’aise pour projeter leur peur sur nous.

Si tu veux être un héros, il est important que tu sois prêt à donner pour les autres. Soyons à l’écoute : laissons l’autre parler en accueillant, appréciant chacun de ses mots.

Reformuler des évènements

Découvrons ce que la vie veut nous enseigner en conférant un sens utile aux circonstances. Comment ces événements durs taillent-ils mon caractère ? Il faut reformuler des évènements pour les vivre autrement.

Je développe une valeur sur mes difficultés. Valoriser les défauts est une étape cruciale pour parvenir à identifier le diamant dans un tas de merde !

Si tu veux être un héros, tu dois prendre le contrôle de ta vie. L’exercice physique me donne de la structure et de la discipline. Un esprit sain dans un corps sain. Encadrons-
nous de discipline pour guider notre créativité. Soyons maîtres de nos désirs pour ne pas être esclaves de substances.

Tout le monde porte une lumière à l’intérieur, mais quand ça devient sombre, cherchez de l’aide, cherchez un coach. La journée où vous sentez que vous avez besoin d’aide, cherchez-la. On a tous un côté qui brille, et un côté sombre. Suivez la lumière. 

Maintenant j’ai un petit, c’est moi le parent, c’est moi qui dois être le héros ! Dit Xavier Laloux.


Autres textes sur la santé mentale

Pour s’abonner à Reflet de Société, cliquez ici.

Pour faire un don, cliquez ici.

Continuez votre lecture :

Articles Liés

Nous Suivre

1,007FansJ'aime
475SuiveursSuivre
6,637SuiveursSuivre

Abonnez-vous à l’infolettre