Zoothérapie

Zoothérapie

Un chien sur le trottoir

L’itinérance présente son lot de difficulté, mais d’y vivre accompagné d’un animal de compagnie demeure un double défi. Dans un monde idéal, sa présence devrait être acceptée auprès des organismes qui œuvrent auprès des personnes itinérantes, mais c’est loin d’être le cas. Dossier Zoothérapie. 

Aider les hommes à travers les animaux et la nature

Ce n’est pas, à proprement parler une maison de thérapie, mais les animaux apportent une richesse à l’homme, particulièrement dans un contexte où les gens ont besoin de renouer avec leur affectivité. Dossier Zoothérapie

Zoothérapie, une thérapie par les animaux

La zoothérapie, une technique de «contact» qui favorise la communication entre les humains, est un processus dans lequel l’animal agit comme «auxiliaire thérapeutique». Par exemple, les individus se promenant avec un chien dans les endroits publics finissent toujours par discuter avec de purs inconnus. L’animal est rassurant, il ne juge pas, et, surtout, il n’est pas ambigu. Dossier Zoothérapie

Des prisonniers impliqués auprès de la société

Pendant que des prisonniers financent à même leurs maigres économies leurs actions sociales et communautaires, le Service Correctionnelle Canada soupçonne un complot. Le prisonnier retournera en société tôt au tard. Il m’apparaît important que le temps de détention soit utilisé à reconstruire son estime personnelle. Je crois que la zoothérapie contribue à transformer positivement les détenus. Dossier Zoothérapie

Zoothérapie en prison

Le pénitencier ressemble parfois à une véritable animalerie, à une diversité d’animaux à faire pâlir de jalousie un directeur de zoo. L’emploi des quolibets pour se décrire entre détenus prend souvent naissance chez un trait comportemental ou physique de la personne visée. Au Canada comme dans plusieurs autres pays, des pénitenciers utilisent la zoothérapie comme programme de réhabilitation. Dossier Zoothérapie

Autres dossiers spécifiques à la Santé